Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 22:11

"Entretien paru dans Var Matin :

BAddendum : on me prie de rectifier le propos de Cyril Brun, mal retranscrit dans cet entretien. En effet, alors que l'article affirme "qu'un maire peut être élu pour ses convictions, à lui de ne pas en faire état lors de son mandat", il est au contraire du devoir d'un maire élu pour ses convictions de les défendre lors de son mandat, tout en restant respectueux de celles des autres."

Michel Janva

 

(source : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/page/2/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 22:08

"Le futur Disneyland des religions" en Catalogne

F La municipalité de Figueras a approuvé un projet, dont les travaux commenceront l'an prochain, qui permettra à toute confession qui n'est pas l'Église catholique, de disposer d'un vaste terrain pour édifier leurs temples. Une vaste mosquée, une église orthodoxe, un lieu de culte pour témoins de Jehovah, un temple évangélique y verront le jour.

Driss el-Habib parle de bâtir un centre de prière de 700 mètres carrés pour les hommes, un autre de 400 mètres carrés pour les femmes et un centre d'études coraniques. Les 700 orthodoxes de Figueras projettent de construire une église en bois de chêne de Transylvanie, qui est en construction en Roumanie, aux mains d'artisans, et devrait être transportée en 2012 vers Figueras.

Michel Janva

 

(source : http://lesalonbeige.blogs.com/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 22:03

Un franc-maçon chargé du projet "justice" au FN ?

"Lu dans Le Monde cet extrait du dernier ouvrage de Caroline Monnot et Abel Mestre, intitulé "le Système Le Pen - enquête sur les réseaux du Front National" :

D "C'est encore Louis Aliot qui a ramené dans les filets du FN la seule personnalité, pour le moment, prête à soutenir Marine Le Pen : l'avocat Gilbert Collard. Autre prise importante - quoique beaucoup moins médiatique que Gilbert Collard - dans l'escarcelle de Louis Aliot : l'avocat libournais Valéry Le Douguet. Militant de l'UMP jusqu'en 2010, ami de Jany et Jean-Marie Le Pen, Me Le Douguet est un ancien attaché parlementaire d'Yvon Briant, député de l'Essonne, qui a quitté le FN pour rejoindre le Centre national des indépendants. Il fut aussi chargé de mission à la direction générale du cabinet du maire de Paris à l'époque de Jacques Chirac. De cette époque il a gardé, dit-il, des "entrées dans les réseaux corses de la mairie de Paris". Aujourd'hui, il est en charge du volet " justice " du projet de Marine Le Pen. Mais surtout, Valéry Le Douguet se présente comme un membre du Grand Orient. Il compte des amis dans les réseaux maçons, notamment "autour de Jean-Louis Borloo", affirme-t-il."

Michel Janva

(source : http://lesalonbeige.blogs.com/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:54

 

Lu sur Europe 1 :

S "Franck Ferrand rouvre aujourd’hui l’un des dossiers les plus mystérieux de notre époque…  Celui de la mystique Marthe Robin, célèbre dans le monde entier pour être restée des décennies entières sans manger et sans boire, et pour avoir, le vendredi, revécu incessamment la Passion du Christ dont elle recevait les stigmates. Il y a trente ans, elle mourait à Châteauneuf-de-Galaure, près de Valence… Mais aujourd’hui encore, son cas pose de nombreuses questions, à différents niveaux…

Son invité : François de Muizon, ancien maître de conférences en sciences de l’information et de la communication."

Au-delà de l'aspect "mystère", qui est la nature de cette émission d'une demi-heure, le récit est plutôt fidèle aux faits. A écouter ici : link 

Michel Janva

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:48

"Marie-Claude Bompard, maire de Bollène (Vaucluse), consacre tous les ans sa ville au Sacré-Cœur. Mais cette année, les opposants socialistes ont manifesté leur désapprobation. Le maire répond aux Nouvelles de France :

B "Je tiens à mettre ma ville sous la protection du Cœur Sacré de Jésus parce que la charge lourde qui est celle de maire nous met devant des situations difficiles, nous avons à prendre des décisions importantes pour lesquelles il faut faire preuve de responsabilité. Il est bon de se référer à un certain nombre de lois sereinement, pour l’intérêt de tous, en se fondant sur le décalogue.

Comprenez-vous pourquoi certaines personnes s’en émeuvent ?

Non je ne comprends pas, je n’ai pas accompli un acte qui implique les individus. Je demande que mes actions soient conformes à la morale. C’est peut-être un sens trop perdu par nos hommes politiques aujourd’hui. Je demande protection et aide pour la ville. J’ai déjà été invitée à des rogations, c’est-à-dire des prières qui sont organisées par des agriculteurs pour que la pluie tombe, cela n’a choqué personne.

Sacré Coeur de Jésus ... je bénisrais les maisons...

Comment se déroule cette cérémonie ?

C’est très simple et on ne dépense pas un centime. Les élus et paroissiens sont avertis qu’il y aura la consécration à la date la plus proche possible de la fête du Sacré-Cœur. Nous montons près de la collégiale devant la statue de la vierge. Les élus qui veulent venir viennent. Contrairement à ce que l’on me fait à moi, je respecte les choix de tout le monde. J’ai un élu qui m’a dit qu’il n’est pas chrétien et ne souhaitait pas s’y rendre je respecte son choix et il respecte le mien. Le curé de la ville est présent. [...] On dit qu’une centaine de villes en France réalisent cette consécration. Montfermeil le fait je crois, Gaston Defferre l’a fait à Marseille pendant des années. [...]

 

Les socialistes ont été jusqu’à me reprocher que l’on voit ma médaille de baptême dans une photographie du bulletin municipal. Et bien oui je porte une médaille, oui je porte une croix et alors ? [...] Quand notre majorité a remporté la mairie de Bollène, les dettes de la ville atteignaient 20 millions d’euros et en 3 ans nous avons réussi à assainir ces finances. Le trésorier payeur, c’est-à-dire l’Etat, a noté la bonne gestion de la commune. [...] Le laïcisme est très en vogue sauf quand il s’agit du maire de Paris. Monsieur Zilio pose aux côtés de Delanoë qui dépense 100 000 euros pour fêter la fin du Ramadan, lui qui trouve insoutenable que je fasse ça dans mon coin. De la même manière il y a une élue socialiste qui a son fils dans le privé, à l’école Sainte-Marie, qui est dans le même temps présidente de l’association des parents d’élèves et qui vient me faire ce reproche. [...] Moi je m’en réfère aux racines de la France qui depuis très longtemps a une identité chrétienne. Il y a des messes et des bénédictions sur la mer ou même pour la truffe. C’est la tradition, ce sont nos traditions et je m’y réfère. [...] Franchement je n’ai aucun retour négatif de la population."

Michel Janva

(source : http://lesalonbeige.blogs.com/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:45

"Le régulateur britannique de la publicité a interdit une caricature irrévérencieuse montrant Jésus le pouce levé et le clin d'oeil appuyé, utilisée par un opérateur téléphonique pour vanter ses "rabais miraculeux". Cette publicité de l'opérateur 4 U, dévoilée lors d'une campagne nationale dans les journaux britanniques le 21 avril, ne pourra être réutilisée.

"Même si la publicité se voulait légère et humoristique, nous avons considéré que la représentation de Jésus le pouce levé et faisant un clin d'oeil, assortie du slogan rabais miraculeux en période de Pâques (...) donnait l'impression de tourner en dérision l'une des croyances chrétiennes fondamentales".

"Nous avons conclu que la publicité était irrévérencieuse vis-à-vis de la foi catholique et de nature à sérieusement offenser les chrétiens tout particulièrement".

L'opérateur 4 U a présenté des excuses aux plaignants. Au même moment en France, la justice laissait le Piss Christ exposé.

Add : A ce propos, Civitas relance une pétition contre les prochains spectacles abjectes que nous avons déjà évoqués. Déjà presque 20 000 signataires se sont manifestés. La précédente sur le Piss Christ, forte de 90 000 signatures, avait permis aux responsables de Civitas d'être reçus par les parlementaires. C'est aussi une façon d'exister médiatiquement. En Espagne, l'indignation publique des catholiques avait permis d'annuler l'un de ces 'spectacles'. Il ne s'agit pas de réagir comme des musulmans excités (lesquels auraient déjà été brûler les salles de spectacle...), mais d'exercer la vertu de justice et de charité à l'égard de ceux qui blessent nos convictions et qui -dans cette époque sans repère- ne s'en rendent parfois même pas compte. Afficher son identité catholique, au quotidien, passe aussi par l'indignation devant le scandale."

Michel Janva

 

(source : http://lesalonbeige.blogs.com/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:40

Gender : Jean-Marc Nesme saisit la Milivudes

"Le député UMP a écrit à la mission interministérielle de lutte et de vigilance contre les dérives sectaires pour dénoncer "la promotion de l'idéologie du gender dans les manuels scolaires". 

"Derrière l'utilisation de l'expression 'genre' au lieu du mot 'sexe' se cache une idéologie qui cherche à éliminer l'idée que les êtres humains se divisent en deux sexes, c'est-à-dire en deux identités sexuelles distinctes". 

Le député veut saisir la Miviludes de cette affaire qui s'apparente "à une dérive sectaire" et à

"une instrumentalisation dont les dérives peuvent être très graves pour la société, le lien et la cohésion sociales notamment pour les jeunes et les adolescents et toutes personnes vulnérables. L'emprise mentale de l'action par les promoteurs [de cette théorie], soit à titre individuel soit en micro-groupes est d'autant plus grave qu'elle risque de déstabiliser, notamment les jeunes et les adolescents, et d'altérer leur développement comme le soulignent des psychologues, des pédopsychiatres et des sociologues". Michel Janva

 (source : http://lesalonbeige.blogs.com/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:36

Christian Vanneste vs Benjamin Lancar

Dans un courrier, le député du Nord écrit :

"Une fois encore, un membre de l'UMP vient de demander mon exclusion, toujours pour la même raison: mon refus de voir le comportement homosexuel institutionnalisé. Comme vous avez pu le remarquer, ce sujet est loin d'être ma seule préoccupation, et je n'ai d'ailleurs pas participé volontairement aux débats sur la proposition de loi socialiste visant à instaurer le mariage entre personnes du même sexe. Mes idées à ce sujet sont constantes, et reposent sur des connaissances anthropologiques sérieuses. Elles s'opposent à la reconnaissance juridique, mais n'attaquent jamais les personnes contrairement à ce que laissent entendre ceux qui déforment mes propos.

Malgré cela, et à l'encontre du principe fondamental de la démocratie qu'est la liberté de penser, un certain nombre de personnages se permettent d'employer à mon encontre les termes d'homophobie, de condamnation, de dérapage, ou encore de récidive. Je rappelle que je n'ai pas été condamné, que je ne peux donc pas récidiver, que quelqu'un qui maintient une ligne droite ne dérape pas, et qu'enfin, la cour de cassation a tranché: je ne suis pas homophobe. [...] C'est la raison pour laquelle je considère comme inacceptable qu'un responsable de l'UMP, en l’occurrence Benjamin LANCAR, responsable des jeunes du parti, se permette de demander une "condamnation plus forte des derniers dérapages", en ajoutant que "Vanneste n'a plus sa place chez nous". Ce personnage a déclaré dans l'organe du lobby gay Têtu, financé par le milliardaire "de gauche" Pierre Bergé, qu'il était favorable à l'ouverture du mariage et de l'adoption pour les couples homosexuels.

C'est une bien curieuse inversion que d'affirmer une position qui n'a aucune légitimité au sein de l'UMP, et de demander l'exclusion de ceux qui au contraire, ont la double légitimité de la fidélité aux valeurs de droite et de l'élection au suffrage universel. S'il y a dérapage, c'est bien celui de M. LANCAR, qui, sans aucun titre pour le faire, prône des idées qui ne sont pas celles de nos électeurs et qui le fait en négligeant un principe qui devrait être fondamental chez nous, celui de la liberté de pensée et d'expression, notamment lorsqu'il s'agit de problèmes qui touchent aux valeurs éthiques. Je vous demande donc, Cher (e) Ami(e), de réagir auprès de notre Secrétaire Général, pour demander que des sanctions soient prises à l'encontre de M. LANCAR."

Michel Janva

(source : http://lesalonbeige.blogs.com/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:32

Communiqué de Laissez-les-vivre :

"L'affaire de Bayonne,- QUATRE et peut-être SEPT actes d'euthanasie - par un confrère criminel, révèle la grande déliquescence du corps médical. On sait très bien qu'il y a en France de nombreux médecins "collabos", partisans de la culture de mort. Ils ont accepté la contraception, l'avortement, la fécondation in vitro, ils ne voient pas pourquoi ils devraient refuser l'euthanasie.... C'est l'honneur du docteur Marc Renoux, président du Conseil de l'Ordre des Pyrénées Orientales, désavoué par son conseil, d'avoir démissionné. C'est l'honneur du Conseil National de l'Ordre des Médecins de poursuivre le docteur Bonnemaison. Mais quelle confiance accorder à des professionnels - si compétents soient-ils - s'ils n'ont ni foi ni loi ?" Michel Janva

(source : http://lesalonbeige.blogs.com/)

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:19

 

Recevoir la Sainte Hostie sur la langue directement, et à genoux

 

« Par son Sacrifice d'amour sur la Croix, Notre-Seigneur Jésus-Christ s'est donné à son Père pour le salut des âmes.
C'est ce même Sacrifice qui se passe sur les autels du monde à chaque célébration de l'Eucharistie.

Jésus s'offert Lui-même et entièrement. C'est Lui qui s'offre dans l'Eucharistie, laissons-Le faire, laissons-Le venir à nous directement sur notre langue.

Sur la langue et à genoux, car il est dit :

"c'est pourquoi Dieu l'a souverainement élevé et lui a conféré le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus, tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre, et sous la terre..." (Philippiens 2, 9-10)

"Par ma vie, dit le Seigneur, tout genou devant moi fléchira..." (Romains 14, 11)

Christ offert en sacrifice sur Croix

Rappel du catéchisme de Saint Pie X sur l'Eucharistie et la Sainte Communion :

« Communier c'est recevoir Jésus-Christ dans le sacrement de l'Eucharistie sous les apparences du pain et du vin.

Jésus-Christ a institué l'Eucharistie sous les apparences du pain et du vin afin de nous montrer qu'Il veut être la nourriture de nos âmes, comme le pain et le vin sont la nourriture de nos corps.

La grâce sacramentelle de l'Eucharistie alimente en nous la vie spirituelle surnaturelle et nous donne le gage de la Vie Eternelle, et de la résurection glorieuse. Cette grâce sacramentelle nous remet les péchés véniels et nous préserve des péchés mortels ; elle produit la consolation spirituelle en notre âme.

Il est nécessaire de communier régulièrement (le plus souvent possible) pour vivre chrétiennement, puisque Jésus-Christ a dit : « Si vous ne mangez pas ma chair, vous n'aurez pas la vie (Vie éternelle) en vous »

 

Après la consécration, l’hostie est le vrai Corps de Notre Seigneur Jésus-Christ sous les espèces du pain. Autant sous les espèces du pain que sous les espèces du vin, Jésus-Christ est vivant et tout entier dans son Corps, son Sang, son Ame et sa Divinité.

L’Eucharistie doit être adorée de tout le monde parce qu’elle contient vraiment, réellement et substantiellement Notre Seigneur Jésus-Christ.

 

Au moment de recevoir la sainte Communion, il faut être à genoux, tenir la tête (un peu) levée, les yeux modestement tournés vers la sainte Hostie, la bouche suffisamment ouverte et la langue un peu avancée sur la lèvre inférieure. Si la sainte Hostie s’attachait au palais, il faudrait la détacher avec la langue, et jamais avec le doigt.

 

Jésus-Christ a établi l’Ordre Sacerdotal dans la dernière Cène quand Il conféra aux Apôtres et à leurs successeurs le pouvoir de consacrer la très Sainte Eucharistie.

 

Les prêtres peuvent toucher la Sainte Hostie, et non les fidèles. Pour l'unique raison que leurs mains sont consacrées, du fait qu'ils sont ordonnés prêtres et vicaires de Jésus-Christ. »

 

La sainte communion dans la main est liée à un indult, une exception

« Mgr Marini a dit au Figaro (08/09/2008) (http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... nelle-.php) - Mgr Marini explique : «Benoît XVI veut souligner que les normes de distribution de la communion dans l'Église catholique sont toujours en vigueur. On a oublié en effet que la distribution de la sainte communion dans la main est liée à un indult, une exception, pourrait-on dire, accordée par le Saint-Siège aux conférences épiscopales qui en font la demande.» Il reconnaît que Benoît XVI a une «préférence» pour la communion dans la bouche mais que «l'usage de cette modalité n'enlève rien à l'autre modalité, recevoir l'hostie dans la main».

 

En revanche, observe-t-il, «recevoir l'hostie dans la bouche met en lumière laJésus souffrant Sa Passion vérité de la présence réelle dans l'Eucharistie, elle aide la dévotion des fidèles et introduit plus facilement au sens du mystère. Autant d'aspects qu'il importe aujourd'hui de souligner et qu'il est urgent de retrouver»

 

Saviez-vous que la décision du Pape ne réussit pas à arrêter les abus, et Paul VI crût adéquat de réaliser une enquête Mondiale entre l’Episcopat, pour laquelle le 12 Mars 1969, 2136 Evêques avient répondu? Le résultat fut le suaivant:

A la question: “Faut-il accueillir le désir, outre le mode traditionnel, d’autoriser aussi le rite de recevoir la Saninte Communion à la main”. Ils répondirent:

-¡NO! (Non placet): 1233 Evêques.

-¡OUI! (placet): 567 Evêques

-SELON (placet inxta mosum): 315 Evêques

-VOTES NON VALIDES: 21.

Il y eut deux autres propositions dans l’enquête, l’option majoritaire fut donc Celle de NE PAS prendre la Communion à la main. »

 

(Source : http://cite-catholique.org/viewforum.php?f=86)

 

La Communion à la main doit être interdite

* « La Communion à la main doit être interdite" par Dietrich von Hildebrand

« 31 mai 2009 Traduction par constantiam et Choupette.

 

Dietrich von Hildebrand, que le Pape Pie XII appelait “le docteur de l’Eglise du XX° siècle”, fut l’un des plus grands philosophes catholiques du monde. Le cardinal Ratzinger (aujourd’hui Benoît XVI) a écrit en 2000, à son sujet : « Je suis fermement convaincu que, dans un futur plus ou moins proche, lorsqu’on écrira l’histoire intellectuelle de l’Eglise Catholique du XX° siècle, le nom de Dietrich von Hildebrand ressortira comme l’une des figures les plus éminentes de notre temps. »
L’article ci-dessous, de Dietrich von Hildebrand, intitulé « La Communion à la main devrait être interdite » a été publié le 8 novembre 1973. »

 

Tendance à la désacralisation au sein de l’Eglise

« Il ne fait aucun doute que la communion à la main est l’expression de cette tendance à la désacralisation au sein de l’Eglise en général et d’un manque de respect, lorsque l’on approche de la Sainte Eucharistie en particulier.

Le mystère ineffable de la présence réelle du Christ dans l’hostie consacrée nécessite une attitude de profonde déférence. (Saisir le Corps du Christ dans nos mains qui ne sont pas consacrées, comme si c’était juste un bout de pain est en soi une chose profondément irrespectueuse et néfaste pour notre Foi) Avoir affaire avec ce mystère infini comme si nous avions simplement affaire à rien d’autre qu’un bout de pain, chose que nous faisons naturellement tous les jours avec du simple pain, rend plus difficile la pleine expression de la Foi en la présence réelle du Christ.

Un tel comportement envers l’hostie consacrée érode notre Foi en la présence réelle et renforce l’idée qu’il ne s’agit que d’un simple symbole du Christ. Prétendre que recevoir le pain dans les mains permet de se rendre compte de la réalité du pain est un argument absurde. La réalité du pain n’est pas ce qui importe, même un athée peut le constater. C’est uniquement le fait que l’hostie est réellement le Corps du Christ qui importe.

 

 

Les arguments défendant la Communion dans la main se fondent sur le fait que cette pratique remonte aux premiers temps du Christianisme ne sont pas réellement valables. Ils font fi des dangers inhérents à la réintroduction de cette pratique de nos jours.

Le Pape Pie XII condamnait très clairement et sans ambigüité l’idée que l’on puisse réintroduire de nos jours des coutumes du temps des catacombes (Période de l’Eglise primitive sous la persécution).

Nous devons par contre renouveler les âmes des catholiques contemporains de cet esprit de ferveur et cette dévotion héroïque que nous trouvons dans la Foi des premiers Chrétiens et de tant de martyrs issus de leurs rangs. Mais adopter simplement leurs coutumes c’est encore autre chose ; ces coutumes ont une toute autre fonction aujourd’hui et nous ne pouvons ni ne devons simplement les réintroduire.

A l’époque des catacombes le danger de désacralisation et d’irrévérence qui sévit aujourd’hui n’existait pas. La distinction entre le séculaire et la Sainte Eglise était constamment présent dans l’esprit des Chrétiens. Ces coutumes qui ne présentaient aucun danger à l’époque constituent un grave danger pastoral de nos jours.

 

Observons maintenant combien Saint François considérait l’extraordinaire dignité du Prêtre qui résidait exactement en ce qu’il pouvait toujours le Corps du Christ de ses mains consacrées. Saint François disait : « Si je devais rencontrer en même temps un Saint résidant au Paradis et un pauvre Prêtre, il conviendrait que je présente en premier lieu mes respects au Prêtre et que j’embrasse rapidement ses mains. Ensuite je dirais : Attendez, Saint Laurent, les mains de cet homme touche le Verbe Vivant et possède un bien qui surpasse tout ce qui est humain. »

 

Jésus Ciel CroixQuelques uns diront : Saint Tarcisius n’a-t-il pas bien donné la Communion alors qu’il n’était pas Prêtre ? Pourtant nul ne s’est scandalisé alors qu’il avait touché de ses mains les Hosties consacrées. Et de nos jours un laïc est autorisé à donner la Communion, en cas d’urgence.
Mais cette exception en cas d’extrême urgence n’est pas quelque chose qui implique un manque de respect pour le saint Corps du Christ. C’est un privilège justifié par l’urgence qui ne devrait pas être accepté sans avoir le cœur tremblant (et doit rester un privilège strictement réservé pour une urgence).

 

L’enseignement traditionnel de l’Eglise et le Code du Droit Canon de 1917 nous le dit.

Plus particulièrement :

Canon 845, § l déclare que le ministre ordinaire de la Sainte Communion est uniquement le Prêtre. Canon 845, § 2 déclare que le ministre extraordinaire ne peut être que le Diacre.

Le livre de théologie sacramentelle, L’Administration des Sacrements (édition de 1963) de Nicholas Halligan, O.P., explique :

« C’est un enseignement des plus certains que seul le Prêtre est le ministre ordinaire de la Saint Communion » (Nicholas Halligan, O.P., L’Administration des Sacrements, 1963, p. 107, Imprimatur: Cardinal Spellman)

« Seul le Prêtre a le droit exclusif de délivrer le Saint Viatique, aussi bien en public qu’en privé à un malade, qu’il soit de sa paroisse ou non. » (p. 108)

« De par son ordination le Diacre est le ministre extraordinaire de la Sainte Communion, sous réserve d’autorisation de l’Ordinaire du lieu ou du Prêtre conféré sous réserve d’un motif sérieux, mais cette permission peut être présumée en cas de besoin. Hors de la stricte nécessité un Diacre ne pourra en aucun cas se justifier d’avoir agi ainsi sans permission. » (p.108)

 

Les véritables raisons pour ne pas recevoir la Sainte Hostie dans les mains

Mais il y a une grande différence entre le cas où l’on est exceptionnellement autorisé à toucher l’hostie consacrée de nos mains non consacrées et celui on l’on reçoit la Communion dans la main en toute occasion. Être autorisé à toucher l’hostie consacrée de ses mains non-consacrées représente un privilège qui doit nous inspirer une crainte réelle. Si recevoir la Saint Communion dans la main devient la forme normale, alors cette attitude irrespectueuse travaille à l’érosion de la Foi en la présence réelle du Christ. C’est tenir pour acquis que tout le monde peut recevoir l’hostie consacrée dans ses mains.

Le laïc à qui il est donné ce grand privilège, pour des raisons spéciales, de toucher l’hostie a évidemment le droit. Mais il n’y a aucune raison pour recevoir la Communion dans la main : il s’agit uniquement d’un esprit immanent de familiarité inacceptable avec Notre Seigneur.

 

Premièrement, il y a beaucoup plus d’occasions que des parcelles, même infimes, de l’hostie consacrée puissent tomber. Dans les temps anciens le Prêtre observait avec grand soin qu’aucune parcelle ne tombe sur le sol, et si cela arrivait il prenait alors immédiatement le plus grand soin à ramasser et consommer avec déférence chaque parcelle sacrée. De nos jours, sans raison apparente, certains désirent exposer plus encore l’hostie consacrée à ces dangers. Ceci alors que de nos jours l’hostie est faite pour ressembler de plus en plus à du pain et s’effrite plus facilement.

 

Deuxièmement, et c’est un problème incomparablement plus grave, le risque qu’un communiant, lorsqu’il ne reçoit pas l’hostie consacrée dans sa bouche, la mette dans sa poche ou la cache d’une quelconque autre manière et ne la consomme point. C’est malheureusement ce qui arrive de nos jours où le satanisme connait un certain regain d’activité. Il est de notoriété que des hosties consacrées sont revendues pour des usages blasphématoires. A Londres le prix à l’unité peut atteindre 30£, ce quoi peut nous rappeler les 30 pièces d’argent que Judas à reçu en livrant Notre Seigneur.

 

Est-il concevable qu’à défaut de prendre les mesures les plus scrupuleuses pourDIEU-LE-PERE-ENFANT-JESUS-ET-COLOMBE veiller sur la Très Vénérable Hostie Consacrée, qui est le vrai Corps du Christ, Dieu fait homme, contre toutes les sortes de sévices possible, qu’il y ait tant de gens qui désirent exposer le Corps du Christ à ces risques ? Avons-nous oublié l’existence du diable « qui erre en cherchant qui il pourrait dévorer » ? Son œuvre dans le monde et dans l’Eglise n’est-elle pas suffisamment visible ? Qu’est-ce qui nous donne le droit de

présumer que des sévices envers l’Hostie Sainte n’auront pas lieu ?

 

Plus grand sera notre respect pour Dieu

et plus grand sera notre amour pour Lui,

plus grande sera notre prise de conscience

de l’infinie Sainteté de l’Eucharistie ;

plus grande sera notre horreur

qu’Elle puisse être souillée,

et plus grande sera notre ardeur

à La défendre des souillures blasphématoires.

 

Pourquoi, pour l’Amour de Dieu, la Communion à la main devrait-elle est introduite dans nos églises alors qu’il est évident qu’elle est pastoralement néfaste, lorsqu’elle n’engage pas à adopter une déférence à la hauteur de ce que nous recevons, et lorsqu’elle expose l’Eucharistie à toutes ces terribles sévices diaboliques ?

Ainsi n’y a-t-il vraiment aucun argument sérieux pour la Communion dans la main, alors que les arguments contre sont des plus graves. »

 

(source : http://constantiam.wordpress.com/2009/05/31/la-communion-a-la-main-doit-etre-interdite-dietrich-von-hildebrand/)

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de pecesita26
  • Le blog de pecesita26
  • : La vie est une chance, saisis-laLa vie est beauté, admire-laLa vie est béatitude, savoure-laLa vie est un rêve, fais-en une réalitéLa vie est un défi, fais-lui faceLa vie est un devoir, accomplis-leLa vie est précieuse, prends-en soinLa vie est amour, jouis-enLa vie est promesse, remplis-laLa vie est tristesse, surmonte-laLa vie est hymne, chante-leLa vie est combat, accepte-leLa vie est une aventure, ose-laLa vie est bonheur, mérite-le (Mère Teresa)
  • Contact

Profil

  • pecesita26
  • Dieu aura éprouvé bien des fois l'âme qui veut L'imiter en tout, notamment dans la patience, par des humiliations de plus en plus fortes. 
Au début l'âme ne comprendra pas que Dieu l'appelle à la patience. Mais si l'âme s'applique à de
  • Dieu aura éprouvé bien des fois l'âme qui veut L'imiter en tout, notamment dans la patience, par des humiliations de plus en plus fortes. Au début l'âme ne comprendra pas que Dieu l'appelle à la patience. Mais si l'âme s'applique à de

Recherche

Archives

Liens